SES, l’ESA et la Commission européenne s’associent pour fournir un système de cryptographie quantique par satellite pour la cybersécurité européenne

SES, l’ESA et la Commission européenne s’associent pour fournir un système de cryptographie quantique par satellite pour la cybersécurité européenne
Share

Un consortium emmené par SES concevra, développera et validera des technologies orbitales pour la transmission sécurisée de clés de chiffrement, et exploitera le satellite EAGLE-1 pour connecter les pays européens en toute sécurité

Luxembourg, le 22 septembre 2022 - Un consortium de 20 entreprises européennes dirigé par SES avec le soutien de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de la Commission européenne sera chargé de concevoir, développer, lancer et exploiter le système satellitaire EAGLE-1 dédié à la distribution quantique de clés cryptographiques (QKD - Quantum Key Distribution), et réaliser la phase de démonstration et validation en orbite (IOV) du futur dispositif de cybersécurité paneuropéen.

Ce partenariat inédit entre l’ESA et un consortium emmené par SES, avec le soutien de la Commission européenne, fera progresser l’Europe sur le front de l’innovation spatiale et des systèmes QKD par satellite. Conjointement avec ses partenaires européens, SES bâtira le premier système de QKD spatial basé sur une technologie européenne, en développant et exploitant un satellite dédié en orbite terrestre basse (LEO) et en construisant un centre d’opération QKD ultra-moderne au Luxembourg. Le projet est cofinancé par l’ESA, avec la contribution de l’Allemagne, du Luxembourg, de l’Autriche, de l’Italie, des Pays-Bas, de la Suisse, de la Belgique et de la République tchèque dans le cadre du programme de recherche ARTES, ainsi que par la Commission européenne au travers du programme Horizon Europe.

Grâce au système EAGLE-1, l’ESA et les États membres de l’Union européenne réaliseront la phase initiale de démonstration et validation en orbite de technologies QKD entre l’orbite basse et la terre. Le projet EAGLE-1 fournira de précieuses données pratiques pour développer les infrastructures de communication quantique (QCI) de prochaine génération, en contribuant par exemple aux ambitions de l’UE de déployer des réseaux souverains, autonomes et transfrontaliers de communications quantiques sécurisées.

Le satellite EAGLE-1, dont le lancement est prévu en 2024, effectuera une mission orbitale de trois ans avec le soutien de la Commission européenne. Au cours de cette phase opérationnelle, ce satellite offrira aux gouvernements et institutions de l’UE, ainsi qu’aux secteurs d’activités sensibles, un premier accès à la technologie QKD longue distance, dans la perspective de déployer une constellation européenne permettant des transmissions de données ultra sécurisées.

Pour créer le système d’échange de clés cryptographiques ultra sécurisées d’EAGLE-1, le consortium développera la charge utile QKD, la station optique terrestre, des réseaux d’exploitation quantique évolutifs et le système de gestion de clés pour l’interface avec les infrastructures QCI nationales.

Josef Aschbacher, Directeur général de l’ESA, a déclaré : « L’innovation spatiale européenne a pris un formidable élan, tant du point de vue technologique qu’économique. Elle nous permet de développer et mener à bien des projets spatiaux viables dans des domaines d’avenir critiques comme les communications sécurisées, les réseaux de prochaine génération et la cybersécurité. Dirigé par l’ESA, financé partiellement par la Commission européenne et mis en œuvre par SES, EAGLE-1 préfigure aujourd’hui ce que sera demain l’infrastructure de communication quantique sécurisée et évolutive de l’Europe. »

Elodie Viau, Directrice des Télécommunications et Applications intégrées (TIA) de l’ESA, a déclaré : « Dans le monde toujours plus interconnecté actuel, il est devenu absolument primordial de garantir la confidentialité des informations. Un système robuste de clés de chiffrement et les technologies permettant leur distribution sécurisée sont indispensables à cet objectif. Nous sommes fiers de forger ce partenariat entre l’ESA et un consortium mené par SES pour créer EAGLE-1, un système hautement sécurisé et autonome de distribution quantique de clés. L’ESA permet à l’industrie spatiale européenne d’unir ses forces au profit de programmes à grande échelle et de gagner en compétitivité. »

« Dans le monde futur de l’informatique quantique, sûreté et souveraineté seront deux facteurs essentiels à la prospérité de l’Europe et de ses États membres », a déclaré Steve Collar, CEO de SES. « En partenariat avec l’ESA, la Commission européenne et le gouvernement luxembourgeois, nous sommes fiers de mettre nos atouts multi-orbites et nos plateformes et solutions innovantes au service des communications quantiques et du système EAGLE-1. Ce satellite sera la clé de voûte du développement des futurs réseaux sécurisés et souverains européens. »

EAGLE-1 Newsroom

Pour de plus amples informations, merci de contacter :

Suzanne Ong
External Communications 
Tel. +352 710 725 500
[email protected]
 

À propos de SES

SES a une vision audacieuse, celle d’offrir des expériences incroyables partout sur terre, en distribuant des contenus vidéo dans la plus haute qualité et en offrant une connectivité sans faille dans le monde entier. Leader dans les solutions globales de gestion de contenus et de connectivité, SES exploite la seule constellation de satellites multi-orbitale, combinant à la fois couverture mondiale et haute-performance, avec le système à faible latence et commercialement éprouvé O3b, situé en orbite terrestre moyenne (MEO). SES s’appuie sur un réseau cloud intelligent pour fournir des solutions de très haute connectivité partout sur terre, en mer et dans les airs. Elle se positionne comme un partenaire de confiance pour les plus grands opérateurs de télécommunications et de réseaux mobiles, les gouvernements, les fournisseurs de services cloud et de connectivité, les diffuseurs, les opérateurs de plateformes vidéo ainsi que les propriétaires de contenus. Le réseau vidéo de SES transporte environ 8000 chaînes à 366 millions de foyers dans le monde, fournissant des services média gérés pour des contenus linéaires et non linéaires. La société est cotée en bourse à Paris et à Luxembourg (indice : SESG). Plus d’informations sur : www.ses.com.

À propos de l’ESA

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace. L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier. Plus en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Le Directorat Télécom et Applications intégrées (TIA) soutient l’innovation pour renforcer la compétitivité de l’industrie européenne sur le marché spatial mondial. Cela couvre un large éventail d’activités relatives aux technologies, systèmes et produits spatiaux pour le développement des télécommunications, ainsi qu’à l’application sur Terre de services satellitaires. Ces activités impliquent en outre des collaborations avec une grande variété de partenaires industriels, académiques et institutionnels. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site web : https://artes.esa.int/